La formation humaine et chrétienne

À ceux qui le désirent, Garnelles propose d’approfondir leur connaissance du christianisme et leur vie spirituelle par des cours, des causeries et des cercles d’étude. Ces activités de formation sont assurés par la Prélature de l’Opus Dei. Le Centre dispose d’un oratoire et d’un aumônier disponible sur rendez-vous.

L’Opus Dei, fondé le 2 octobre 1928 par Saint Josemaria Escriva, a pour but de diffuser dans tous les milieux de la société une profonde prise de conscience de l’appel à la sainteté et à l’apostolat, dans l’exercice d’un travail professionnel ordinaire et à travers la vie familiale.

« Votre institution a pour objectif la sanctification de la vie en restant dans le monde, chacun à son propre poste de travail et de profession : vivre l’Évangile dans le monde, mais pour le transformer et le sauver par son propre amour pour le Christ !
C’est vraiment un grand idéal que le vôtre, qui dès le début a été une anticipation de la théologie du laïcat qui par la suite a caractérisé l’Église du Concile et de l’après-Concile. » (Saint Jean-Paul II s’adressant à quelques jeunes étudiants de l’Opus Dei en août 1982)


La formation chrétienne

Vous trouverez ci-dessous une rapide description des activités spirituelles proposées par Garnelles. Contactez-nous pour plus de détails.

1. Les récollections mensuelles

Les récollections sont une occasion, chaque mois de faire le point sur sa vie de tous les jours à la lumière des enseignements de la foi catholique. Elles sont destinées à aider chacun à prendre les moyens de s’approcher de Dieu et apprendre à Le trouver dans ses occupations quotidiennes. Une récollection dure deux heures environ. Elle est composée de méditations prêchées par un prêtre de l’Opus Dei et de temps de prière personnelle. Le prêtre est disponible pour le sacrement de réconciliation.

2. Les retraites spirituelles

Les retraites spirituelles ont toujours fait partie de la tradition chrétienne. Elles permettent de se mettre à l’écart des soucis quotidiens pendant deux ou trois jours et de consacrer du temps à renforcer sa relation avec Dieu. Les retraites ont lieu hors de Paris et sont prêchées par un prêtre de l’Opus Dei suivant les enseignements de Saint Josémaria. Une retraite est composée d’actes de piété traditionnels de l’Église  : méditations prêchées, récitation du chapelet, chemin de croix, etc. Elles laissent de larges plages de temps libre pour la méditation personnelle, et qui permettent de s’entretenir avec le prédicateur.

3. Les méditations prêchées

Apprendre à prier… à nouer un dialogue avec Dieu, que l’on ne voit pas… Cela peut paraître ardu. Pourtant, la prière n’est pas un concept abstrait. Les méditations prêchées d’une demi-heure sont comme un exercice pratique de prière dans lequel la prédication du prêtre guide chacun dans sa conversation avec Dieu. Elles s’adressent aux étudiants et ont lieu régulièrement chaque semaine.

4. Les cercles de formation chrétienne

La vie chrétienne n’est pas qu’une affaire de principes. La foi demande à être vécue tous les jours, dans les circonstances ordinaires de chacun. Les cercles aident les participants à transformer les bonnes résolutions en réalité. Toutes les semaines, ce sont des brefs enseignements ascétiques et pratiques qui sont dispensés, fondés sur l’expérience séculaire de l’Église catholique et inspirés par les enseignements de Saint Josémaria.


L’esprit de service

Aider ceux qui sont dans notre entourage c’est leur rendre la vie plus agréable. Ainsi chaque étudiant se voit confier une charge dans le Centre, qui lui permet d’exercer et de développer son sens des responsabilités. Ces charges concernent par exemple l’organisation de conférences, la rédaction d’articles de présentation d’activités, des activités d’animation au Club Fennecs ou la préparation de week-ends sportifs ou d’étude.

Une autre tradition, née à Garnelles dès ses débuts, est l’aide et le conseil dans leurs études offerts par les plus anciens aux plus jeunes : c’est une « formation en cascade ». Ainsi plusieurs étudiants de Garnelles font part de leur expérience à des lycéens lors de séances de coaching personnalisé dans le cadre du programme The Grade, qui aide des jeunes de 14 à 17 ans à se préparer à leur future vie étudiante.


Les actions sociales humanitaires

Le Centre incite les étudiants à rendre visite à des malades, à des personnes âgées, ou à proposer leur concours à des projets de développement éducatifs et sociaux. Certains s’engagent ainsi tout au long de l’année pour donner des cours de catéchisme à des jeunes des quartiers défavorisés. D’autres participent régulièrement à des maraudes, où ils distribuent du café et des gâteaux à des personnes sans logis.

Chaque été, une quinzaine d’étudiants partent dans des pays en voie de développement pour travailler dans des chantiers de construction d’équipements sociaux, des missions sanitaires, etc… Au cours de son histoire, Garnelles a participé à des projets de développement notamment en Afrique (au Zaïre, au Cameroun et en Côte d’Ivoire) et en Europe de l’Est.