Saint Thomas d’Aquin à l’honneur en janvier

Le mois de janvier fut studieux pour les étudiants qui fréquentent Garnelles. Quatre séance de deux heures et demi, soit dix heures, réparties sur deux week-ends, pour découvrir la pensée de saint Thomas d’Aquin, docteur commun de l’Eglise. C’est Jean-Marie-Meyer, agrégé de philosophie et professeur en classes préparatoires, qui a initié une quinzaine d’étudiants à la philosophie de l’Aquinate, en essayant de leur en transmettre l’essentiel.

Quatre thèmes principaux furent traités : l’homme et sa vocation à connaître, la connaissance de la nature, les dimensions éthique et politique de l’agir humain et les perspectives ultimes de la philosophie que sont la métaphysique et la théologie.

Ce cours constituait pour la plupart des étudiants une première approche qui fut manifestement fructueuse, si l’on regarde les nombreuses questions posées à la fin, qui ont permis d’approfondir certains points plus difficiles. L’émulation régnante permit à tous de retirer de ces quelques heures une connaissance nouvelle et fondamentale du réalisme philosophique.